[Poupées de voyage]

Nous avons invité l’artiste Sylvie Fusade et la poétesse Estelle Cambe à participer à l’exposition « L’art à l’état brut », lors d’une résidence d’été à L’Artothèque. En effet, à partir du projet artistique Poupées de voyage, sur lequel les deux amies travaillent présentement, elles vont créer leurs dernières poupées, en s’inspirant des œuvres de la collection […]

[Appel aux artistes]

Dans le cadre d’un tournoi complètement déjanté le 15 août prochain de 18 h 30 à 20 h au Parc Luc-Durand, des improvisateurs de la Ligue nationale d’improvisation (LNI) affronteront des artistes peintres. À travers un match de trois manches, les artistes de la scène et visuels s’affronteront grâce à des mises en scène et […]

[Laurence Nerbonne, ambassadrice de L’Artothèque]

Laurence Nerbonne. Crédit : Marie Elaine Thibault. Nous sommes fiers d’annoncer que l’artiste Laurence Nerbonne devient notre ambassadrice. Elle s’impliquera à ce titre dans le cadre de notre prochaine campagne de financement qui se tiendra du 15 juin au 5 août 2017. Laurence Nerbonne est une artiste multidisciplinaire. Auteure, compositrice et interprète, elle sort en 2016 son premier album solo […]

À vos agendas!

Sortez vos agendas, car de nombreuses activités vont avoir lieu à L’Artothèque ! Aujourd’hui, samedi 25 mars à 14 h, nous avons la visite des diplômés de SéminArts. Ce programme éducatif sous forme de rencontres propices aux échanges permet aux participants de rencontrer plusieurs acteurs du monde de l’art. Lors de cette rencontre, nous aurons le […]

[L’instabilité du réel]

Du 23 février au 25 mars, L’Artothèque présente en collaboration avec la compagnie de création La Grande Chasse l’exposition «L’instabilité du réel» dédiée au mouvement artistique de l’art optique. Qu’est-ce que l’art optique? L’art optique ou l’op art est un mouvement artistique apparu dans les années 50. Les œuvres jouent avec la perception visuelle de l’observateur […]

[L’Artothèque soutient la Fondation du Dr Julien]

L’Artothèque est fière de supporter les activités de la Fondation du Dr Julien en faisant un don de 8 œuvres d’une valeur totale estimée de 10 500 $ au Garage à musique. Par ce don d’œuvres d’art, L’Artothèque souhaite rejoindre la mission principale du Garage à musique qui est d’accompagner les jeunes enfants dans leur développement social. […]

[Ma première expo]

Depuis le 31 janvier 2017, L’Artothèque travaille en collaboration avec l’École Saint-Enfant-Jésus de Montréal sur un projet d’éducation artistique et culturelle. Ce dernier a pour but de faire découvrir aux élèves de 3e année un lieu culturel montréalais et de leur faire vivre plusieurs activités enrichissantes. Certaines de ces activités ont permis l’appréciation d’œuvres d’art contemporain alors que d’autres […]

[Juxtaperspective]

Découvrez les artistes de l’exposition Juxtaperspective présentée à L’Artothèque.  Florence Yee Florence Yee, artiste basée à Montréal, étudie les Beaux-Arts à l’Université Concordia. Elle s’intéresse à l’hyperréalisme, aux politiques identitaires et à l’histoire de l’art dans une perspective postcoloniale. Elle vient de terminer une longue résidence à l’École d’Art d’Ottawa qui marque le début de sa […]

[Atelier d’impression sur tissus]

Le 17 septembre aura lieu à L’Artothèque un atelier d’impression sur tissus à partir de détails visuels tirés de trois oeuvres exposées lors l’exposition « Imprimé d’idées ».

L’artiste Aygerim Syzdykova animera cet atelier de 2 h 30 durant lequel vous apprendrez les bases de la linogravure. À la fin, vous repartirez avec un sac sur lequel vous aurez imprimé autant de motifs que vous le souhaitez !

La linogravure

La linogravure est une technique de gravure en taille d’épargne, c’est-à-dire que les parties creusées ne sont pas destinées à être imprimées, on dit alors que l’on « épargne le dessin ».

À l’aide de gouges (petits ciseaux dont le bout est concave), l’artiste creuse une feuille de linoléum avant d’y apposer une encre grâce à un rouleau pour l’impression du dessin.

Le linoléum est composé « d’un mélange de poudre de liège, d’huile de lin, de gomme et de résine, l’ensemble étant comprimé sur une toile de jute ».

Des motifs tirés de trois œuvres de l’exposition

Les motifs sont tirés des œuvres de James Guitet, John Kenneth Esler et Louise Julien. Vous pourrez utiliser autant de motifs sur votre sac que vous le souhaitez

Dans les coulisses de la préparation de l’atelier

Grâce aux photos de l’artiste Aygerim, nous vous proposons de plonger au cœur du processus de création des motifs utilisés pour l’impression lors de votre atelier!

Les motifs sont prêts et nous avons acheté ce matin les premières fournitures pour l’atelier. Vous allez donc utiliser des sacs 100 % coton sur lesquels vous imprimerez vos motifs grâce à de l’encre de sérigraphie