[Poupées de voyage]

Nous avons invité l’artiste Sylvie Fusade et la poétesse Estelle Cambe à participer à l’exposition « L’art à l’état brut« , lors d’une résidence d’été à L’Artothèque. En effet, à partir du projet artistique Poupées de voyage, sur lequel les deux amies travaillent présentement, elles vont créer leurs dernières poupées, en s’inspirant des œuvres de la collection […]

[Appel aux artistes]

Dans le cadre d’un tournoi complètement déjanté le 15 août prochain de 18 h 30 à 20 h au Parc Luc-Durand, des improvisateurs de la Ligue nationale d’improvisation (LNI) affronteront des artistes peintres. À travers un match de trois manches, les artistes de la scène et visuels s’affronteront grâce à des mises en scène et […]

[Laurence Nerbonne, ambassadrice de L’Artothèque]

Laurence Nerbonne. Crédit : Marie Elaine Thibault. Nous sommes fiers d’annoncer que l’artiste Laurence Nerbonne devient notre ambassadrice. Elle s’impliquera à ce titre dans le cadre de notre prochaine campagne de financement qui se tiendra du 15 juin au 5 août 2017. Laurence Nerbonne est une artiste multidisciplinaire. Auteure, compositrice et interprète, elle sort en 2016 son premier album solo […]

À vos agendas!

Sortez vos agendas, car de nombreuses activités vont avoir lieu à L’Artothèque ! Aujourd’hui, samedi 25 mars à 14 h, nous avons la visite des diplômés de SéminArts. Ce programme éducatif sous forme de rencontres propices aux échanges permet aux participants de rencontrer plusieurs acteurs du monde de l’art. Lors de cette rencontre, nous aurons le […]

[L’instabilité du réel]

Du 23 février au 25 mars, L’Artothèque présente en collaboration avec la compagnie de création La Grande Chasse l’exposition «L’instabilité du réel» dédiée au mouvement artistique de l’art optique. Qu’est-ce que l’art optique? L’art optique ou l’op art est un mouvement artistique apparu dans les années 50. Les œuvres jouent avec la perception visuelle de l’observateur […]

[L’Artothèque soutient la Fondation du Dr Julien]

L’Artothèque est fière de supporter les activités de la Fondation du Dr Julien en faisant un don de 8 œuvres d’une valeur totale estimée de 10 500 $ au Garage à musique. Par ce don d’œuvres d’art, L’Artothèque souhaite rejoindre la mission principale du Garage à musique qui est d’accompagner les jeunes enfants dans leur développement social. […]

[Ma première expo]

Depuis le 31 janvier 2017, L’Artothèque travaille en collaboration avec l’École Saint-Enfant-Jésus de Montréal sur un projet d’éducation artistique et culturelle. Ce dernier a pour but de faire découvrir aux élèves de 3e année un lieu culturel montréalais et de leur faire vivre plusieurs activités enrichissantes. Certaines de ces activités ont permis l’appréciation d’œuvres d’art contemporain alors que d’autres […]

[Juxtaperspective]

Découvrez les artistes de l’exposition Juxtaperspective présentée à L’Artothèque.  Florence Yee Florence Yee, artiste basée à Montréal, étudie les Beaux-Arts à l’Université Concordia. Elle s’intéresse à l’hyperréalisme, aux politiques identitaires et à l’histoire de l’art dans une perspective postcoloniale. Elle vient de terminer une longue résidence à l’École d’Art d’Ottawa qui marque le début de sa […]

[Résonances]

resonances-fb

Le 30 septembre et le 1e octobre 2016, L’Artothèque fête Les journées de la culture !

Afin de célébrer le 20e anniversaire des Journées de la culture, L’Artothèque vous offre deux soirées d’activités gratuites ayant pour thème la musique !

Nous vous proposons de découvrir les artistes qui tout au long de l’évènement Résonances, établiront le lien entre l’art visuel, la musique et la danse.

RÉSONANCE I – Une soirée qui allie art visuel, musique et danse

Vendredi 30 septembre de 17 h 30 à 19 h, les artistes invités s’inspirent des œuvres de l’exposition Imprimé d’idées afin de les interpréter selon leur discipline.

Cléo Palacio-Quintin, de 17 h 30 à 18 h

Musicienne polyvalente avide de création, la flûtiste-improvisatrice-compositrice Cléo Palacio-Quintin participe à de nombreuses premières et performances multidisciplinaires. Elle compose des musiques instrumentales et électroacoustiques pour différents ensembles et œuvres médiatiques.

Depuis 1999, elle développe ses hyper-flûtes. Branchées à un ordinateur à l’aide de capteurs électroniques, ces flûtes permettent de créer des univers sonores interactifs et de contrôler du traitement vidéo en direct. Elle est la première femme à obtenir un Doctorat en composition électroacoustique à l’Université de Montréal (2012) et est une collaboratrice du Centre interdisciplinaire de recherche en musique, média et technologies (CIRMMT). 

 

 

Miguel Graça, de 18 h  à 18 h 40 

Miguel Graça est un DJ de renommée internationale ayant travaillé avec de nombreux artistes et entreprises musicales. Il est récipiendaire d’un prix Juno dans la catégorie de l’enregistrement dance de l’année.

Auteur de plusieurs albums et singles, il fonde en 2003 Pronto Musique et en 2012 Release The Pressure pour lequel il fait également des podcasts du même nom.

Miguel est un artiste multidisciplinaire qui souhaite partager avec le public tous les aspects de sa production audio et visuelle. Vous pouvez également suivre cet artiste grâce à son compte Instagram !

Élise Bergeron, de 18 h 15 à 18 h 45
Crédit: Philippe Poirier

Crédit: Philippe Poirier

Élise a étudié à L’École de Danse Contemporaine de Montréal (EDCMTL), d’où elle est diplômée et récipiendaire de la bourse Sofia Borella en 2010. Depuis, à titre d’interprète, elle travaille régulièrement avec Emmanuel Jouthe (Danse Carpe Diem) Elle a aussi l’occasion de plonger dans l’univers de différents créateurs tels Manuel Roque, Stéphane Gladyszweski, Katia-Marie Germain, Alain Francoeur, Audrey Rochette, Marie Béland, Lynda Gaudreau, ainsi que des compagnies Bouge de là, La Marche du Crabe Les Imprudanses et Cassiopée Danse.

Au sein de la compagnie de danse in situ, Atypique-Le Collectif, elle remplit le rôle hybride d’interprète-chorégraphe. À travers les pièces TRAME, SQUAT 4200 et Question d’Aplomb, elle questionne l’individu vis-à-vis la collectivité. Dans une tout autre esthétique, son travail chorégraphique élaboré auprès de Philippe Poirier s’articule autour de la connexion intime entre deux individus. Strictement {a} statique et Alliage Composite ont été présentées à plusieurs reprises dans le cadre de Tangente, Vue sur la Relève, Accès Danse, OFFTA et Émergences Chorégraphiques (QC).

En 2015, elle prend part en tant qu’interprète-créatrice au projet multidisciplinaire HUE, présenté en Suède, à Berlin et à Londres.

Elle travaille présentement sur une nouvelle création, BLAAWE, en étroite collaboration avec l’interprète Rosie Contant, le compositeur Jossua Bucci et l’altiste Olivier Marin.

Depuis 2012, elle est enseignante aux cours récréatifs de l’ÉDCMTL et assiste Sylvain Lafortune dans les cours de travail de partenaire.


RÉSONANCE II – La musique comme source d’inspiration

Samedi 1er octobre de 10 h 30 à 12 h, venez expérimenter l’écriture optimiste avec l’écrivaine Rossana Bruzzone. 

L’écriture optimiste est une branche de l’écriture autobiographique qui vise à souligner les beaux événements, les belles rencontres et les surprises que nous vivons au quotidien.

À l’occasion du 20e anniversaire des Journées de la Culture, l’écriture est associée à la musique pour créer un ensemble encore plus intense, amusant et captivant.

Cette activité est pour tous : jeunes, adultes, ainsi que familles. Aucune aptitude particulière n’est requise, le but étant de laisser libre cours à sa créativité!

Atelier d'écriture optimiste

De 13 h à 14 h, la conférencière Cléo Palacio-Quintin de la SQRM donne une conférence qui présente le lien étroit qui unissait la musique à l’artiste Vassily Kandinsky.

Vassili Kandinsky (Moscou 1866 – Neuilly-sur-Seine 1944), peintre et graveur, s’est illustré comme un des plus grands artistes du début du XXe siècle, étant un des premiers à réaliser des œuvres abstraites. En plus de créer de nombreuses toiles, aquarelles et gravures sur bois, il a mené une importante carrière d’enseignant tout en s’efforçant de définir les fondements d’une théorie de l’art pictural et de comprendre comment l’esprit de l’artiste œuvre à sa réalisation.

Son livre Du spirituel dans l’art marque ses contemporains dès sa parution en 1911. La musique est pour lui une grande source d’inspiration, dont témoignent ses échanges avec le compositeur Arnold Schönberg (Vienne 1874 – Los Angeles 1951). Les titres de plusieurs de ses tableaux y font également référence.

Plus d’un siècle après ses premières œuvres abstraites, les tableaux et les écrits de Kandinsky sont maintenant une source d’inspiration fertile pour la flûtiste et compositrice Cléo Palacio-Quintin qui compose actuellement une suite musicale à son intention.

Venez admirer l’œuvre de l’un et entendre celle de l’autre, dans le cadre des Journées de la culture!

Cette conférence est suivie d’une médiation faite par l’artiste Élisabeth Dupond autour de son œuvre « Portrait Gravé II » en ce moment sur les murs de notre salle d’exposition.

[Clin d’art #143] « Imprimé d'idées » «Portrait gravé 2». 2012. Élisabeth Dupond. Gravure sur bois. 96 x 109 cm 18 $ par mois pour un particulier (taxes incluses). © L’Artothèque. Tous droits réservés.

[Clin d’art #143] « Imprimé d’idées »
«Portrait gravé 2». 2012.
Élisabeth Dupond.
Gravure sur bois. 96 x 109 cm
18 $ par mois pour un particulier (taxes incluses).
© L’Artothèque. Tous droits réservés.

imprime-d-idees-atelier-fb

[Atelier d’impression sur tissus]

Le 17 septembre aura lieu à L’Artothèque un atelier d’impression sur tissus à partir de détails visuels tirés de trois oeuvres exposées lors l’exposition « Imprimé d’idées ».

L’artiste Aygerim Syzdykova animera cet atelier de 2 h 30 durant lequel vous apprendrez les bases de la linogravure. À la fin, vous repartirez avec un sac sur lequel vous aurez imprimé autant de motifs que vous le souhaitez !

Eventbrite - [Imprimé d'idées] Atelier d'impression sur tissus

La linogravure

La linogravure est une technique de gravure en taille d’épargne, c’est-à-dire que les parties creusées ne sont pas destinées à être imprimées, on dit alors que l’on « épargne le dessin ».

À l’aide de gouges (petits ciseaux dont le bout est concave), l’artiste creuse une feuille de linoléum avant d’y apposer une encre grâce à un rouleau pour l’impression du dessin.

Le linoléum est composé « d’un mélange de poudre de liège, d’huile de lin, de gomme et de résine, l’ensemble étant comprimé sur une toile de jute ».

carving-984063_960_720

Des motifs tirés de trois œuvres de l’exposition

Les motifs sont tirés des œuvres de James Guitet, John Kenneth Esler et Louise Julien. Vous pourrez utiliser autant de motifs sur votre sac que vous le souhaitez

Voici deux exemples de motifs que vous pourrez utiliser lors de l’atelier : 

Détail de l'oeuvre: «Sans titre». James Guitet. Eau forte. 57 x 48,5 cm © L’Artothèque. Tous droits réservés.

Détail de l’oeuvre:
«Sans titre».
James Guitet.
Eau forte. 57 x 48,5 cm
© L’Artothèque. Tous droits réservés.

Détail de l'oeuvre: «Night letter». John Kenneth Esler. Eau forte. 63.5 x 82 cm © L’Artothèque. Tous droits réservés.

Détail de l’oeuvre:
«Night letter».
John Kenneth Esler.
Eau forte. 63.5 x 82 cm
© L’Artothèque. Tous droits réservés.

Dans les coulisses de la préparation de l’atelier

Grâce aux photos de l’artiste Aygerim, nous vous proposons de plonger au cœur du processus de création des motifs utilisés pour l’impression lors de votre atelier!

fullsizerender fullsizerender1 fullsizerender2

Les motifs sont prêts et nous avons acheté ce matin les premières fournitures pour l’atelier. Vous allez donc utiliser des sacs 100 % coton sur lesquels vous imprimerez vos motifs grâce à de l’encre de sérigraphie

fourniture pour l'atelier d'impression sur tissus